Cuir vegan : quelles alternatives au cuir animal ?

Dans cet article

Chaque année, 1,4 milliard de peaux de vaches, moutons et chèvres sont transformées en cuir. Co-produit de la chaîne alimentaire, les peaux subissent entre 25 et 30 opérations pour être transformées en cuir solide, imperméable et résistant. Source de pollution mondiale, notamment dans les pays en voie de développement, il existe plusieurs alternatives pour remplacer cette matière aux qualités recherchées. Le cuir vegan en fait partie. Découvrons les différentes alternatives au cuir animal.

Sac en cuir vegan

  

Le cuir vegan : plusieurs alternatives possibles au cuir animal

1 - Cuir de liège

Le cuir de liège se substitue bien au cuir animal. Cette matière est directement prélevée sur les arbres (généralement du chêne-liège), dont il suffit de prélever l’écorce. Il présente d’ailleurs plusieurs avantages en raison de ses propriétés écologiques.

En effet, le liège participe à l’absorption du CO2, et son extraction régulière favorise la régénération naturelle des chênes lièges, les arbres d’où il provient.

Enfin, le liège participe à la préservation de la biodiversité. Au-delà de ses avantages sur le plan environnemental, le cuir de liège est un matériau esthétique qui rencontre un franc succès. Le liège est aussi connu pour être très résistant, élastique, léger et compressible. Cerise sur le gâteau, il est hypoallergénique.

 

Sac vegan en cuir de liège alternative au cuir animal

 

Je découvre la sélection de sac en cuir de liège

2 - Cuir de pomme

Le cuir de pomme est élaboré à partir de pelures de pommes que l’on mélange à du polyuréthane, une résine. Totalement biodégradable, le cuir de pomme est vegan : il ne contient aucune matière animale et sa fabrication n’implique aucune expérimentation sur des animaux. On peut aujourd’hui trouver une grande diversité de modèles de sacs à dos vegan en cuir de pomme. Cette matière présente l’avantage d’être malléable (de rigide à très flexible), et permet de réaliser plusieurs effets : rêche, soyeux, etc.

Enfin, le cuir de pomme limite le gaspillage alimentaire et offre une seconde vie aux déchets organiques. Et il s’emploie dans de nombreux domaines comme les jouets, les emballages, les accessoires, les vêtements et les bijoux.

 

Sac cuir de pomme alternative au cuir animal L&Louise

 

Je découvre la sélection de sac en cuir de pomme

3 - Cuir vegan d’ananas

Le cuir d’ananas est une autre alternative au cuir animal rendue possible par l’utilisation de fruits. Imaginée aux Philippines et inspirée des chemises traditionnelles Barong Tagalog, cette matière est fabriquée à partir des feuilles d’ananas. Au total, ce sont 480 feuilles qui sont nécessaires pour la fabrication d’un mètre carré de cuir d’ananas. Toutefois, cela ne représente en réalité que seize ananas.

Le cuir d’ananas est donc une alternative intéressante au cuir animal sur le plan écologique, mais également sur le plan social. En effet, la fabrication de cette matière permet aux petits producteurs locaux de profiter d’une source de revenus supplémentaires, d’autant que la fabrication du cuir d’ananas utilise la partie non comestible du fruit. Quant à son prix, il est plus faible que celui du cuir, ce qui rend chaque produit, comme un sac à dos vegan, accessible à tous.

Cuir vegan ananas alternative au cuir animal

4 - Cuir de champignon

Le cuir de champignons est une alternative innovante au cuir animal. Respectueux de l’environnement, il est durable, flexible et d’une grande résistance. Il est fabriqué à 100 % avec des champignons et est donc 100% vegan.

En tant que produit naturel, sa fabrication est peu gourmande en eau et en énergie. Certaines entreprises utilisent le chapeau du champignon (Phellinus ellipsoideus) pour fabriquer du cuir, tandis que d’autres utilisent les racines (mycélium de « Ganoderma lucidum » et « Pleurotus ostreatus »). Le cuir de champignon peut prendre n’importe quelle taille, contrairement au cuir animal, qui a pour limite la taille de l’animal.

De plus, comme il contient naturellement de la pénicilline, le champignon limite la prolifération bactérienne et les mauvaises odeurs : il n’a pas besoin d’être traité. Le champignon permet ainsi de créer un sac cuir vegan de qualité et durable.

 

5 - Cuir d’eucalyptus

Élaboré à partir d’eucalyptus, le cuir d’eucalyptus a été créé en 2014 par Fabian Stadler, un entrepreneur allemand. C’est donc en Allemagne que ce produit a vu le jour. Il s’agit d’une alternative naturelle et durable, qui offre une grande résistance et une durée de vie très confortable aux produits qu’il compose. Il peut être utilisé pour fabriquer des sacs à main ou sacs à dos vegan.

Les fibres d’eucalyptus sont généralement sans OGM ni pesticides. De même, la plante nécessite peu d’eau pour se développer et assez peu d’énergie. La production locale, l’absence de matières animales, et une sylviculture durable en circuit court font du cuir d’eucalyptus une alternative au cuir animal.

 Cuir vegan d'eucalyptus alternative au cuir animal

6 - Cuir végétal

Le cuir végétal est un cuir animal. En effet, le terme « végétal » désigne la méthode de tannage du cuir. Nous l'avons intégré volontairement dans cette liste pour son caractère trompeur, puisque le cuir végétal peut être confondu à tort avec du cuir vegan. Et la différence est bien là : le cuir vegan ne contient aucune matière animale, alors que le cuir végétal est un cuir animal que l’on tanne avec des tanins végétaux.

Traditionnellement, on tanne le cuir animal avec des tanins minéraux et des métaux comme le fer, le chrome, l’aluminium… Que les usines rejettent ensuite dans la nature. À l’inverse, on tanne le cuir végétal avec des tanins végétaux comme le sumac, le café, le mimosa ou le chêne. La méthode de tannage est donc beaucoup plus respectueuse de la biodiversité et de la nature.
Cuir végétal à ne pas confondre avec cuir vegan

7 - Simili cuir

Le simili cuir est une matière imitant le cuir : il s’agit donc de cuir artificiel, réalisé à partir de matières plastiques. On l’appelle parfois aussi « faux cuir ». De plus en plus ressemblant au cuir animal, le simili cuir représente une alternative moins coûteuse à cette matière animale.

Pour le fabriquer, un processus industriel complexe et un protocole chimique interviennent. Ce n’est donc pas l’alternative la plus naturelle ni respectueuse de l’environnement qui soit pour le cuir animal. Sa fabrication nécessite plusieurs étapes, faisant intervenir des produits chimiques et des procédés industriels gourmands en ressources.

 Cuir vegan - Simili cuir comme alternative au cuir animal

Autres alternatives au cuir animal

D’autres alternatives au cuir animal voient le jour, à l’image des éco-cuirs, élaborés en laboratoire par des chercheurs. On les fabrique à partir de fibres végétales comme le coton ou le lin, que l’on mélange ensuite à du soja, du maïs ou des huiles végétales. Ici, on peut par exemple citer le cuir de kombucha !

 

Il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives au cuir animal pour la confection de produits de toutes natures, comme par exemple un sac en cuir vegan. Pomme, ananas, champignons, eucalyptus… Les matières végétales ont la cote auprès des consommateurs, certainement pour leur originalité, mais aussi pour le bien de la planète !

Je découvre la sélection de sac en cuir de liège

Je découvre la sélection de sac en cuir de pomme